Randonnée dans le Canyon de Colca

Terrasses - Canyon de Colca

Terrasses – Canyon de Colca

Localisation : Cabanaconde - Pérou
Départ : Mirador de Tapay
Arrivée : Cabanaconde
Durée : 3 jours / 2 nuits

Le Canyon de Colca, situé à environ 180 km au nord-ouest d’Arequipa fut un temps considéré comme le canyon le plus profond du monde. Avec ses 3400 mètres de profondeur, il fait la nique au grand Canyon qui du haut de ses 2000 mètres de profondeur maximale fait figure de freluquet. Il s’est cependant fait ravir le titre suprême par son voisin le Cotahuasi, statistique qui n’enlève rien à la majesté du site.

Une fois n’étant pas coutume, nous décidâmes de nous adjoindre les services d’un guide afin de rehausser le niveau de confort pour les parents de Laetitia que nous maltraitâmes pendant 3 semaines sur les sentiers du Pérou.

8 Octobre 2013

Parti d’Arequipa vers 8 heures du matin, nous longeons les volcans Misti (5825m)  et Chachani (6075m) avant d’admirer les vigognes, lamas et autres alpagas qui regardent passer les touristes le long d’une route traversant une pampa désertique.

Nous pratiquons en chemin un peu « d’alpinisme motorisé » en franchissant le col de Patapampa à 4910 mètres d’altitudes. C’est l’esprit encore embrumé par l’altitude que nous engloutissons à Chivay un repas roboratif où nous voyons de nouveau des alpagas, mais cette fois-ci  dans notre assiette.

L’après-midi, nous visitons un tombeau pré-inca avant de nous immerger dans les eaux chaudes des thermes de Chivay.

9 Octobre 2013

Après avoir écouté « El Condor Pasa » en boucle  alors que le volatile en question refusait de passer au dessus de la « Cruz del Condor »,  nous plongeons à pied dans les profondeurs du Canyon sous un soleil écrasant.  L’après-midi, la randonnée vers le village de Tapay offre de superbes vues sur le canyon, et une perspective intéressante sur le mode de vie de ses habitants qu’aucune route ne relie à la civilisation.

10 Octobre 2013

Une courte randonnée dans le canyon nous emmène à l’oasis de Sangalle, paradis vert au milieu d’un monde minéral. Les parterres de fleurs, les bains thermaux, et les Pisco Sour (cocktail national) permettent de se détendre alors que d’âpres parties de volley opposent guides Péruviens, touristes Français et Belges.

11 Octobre 2013

Nous quittons l’Oasis à la lueur des lampes frontales, afin de prendre le soleil de cours sur les 1000 mètres de dénivelé que compte la remontée vers Cabanaconde. Un bus nous emmène finalement vers Puno, ville au charme ingrat qui borde le lac Titicaca.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>